vendredi 27 mai 2005

Des joies et désillusions de l'hébergement...

Ce vendredi 27 mai, tout allait pour le mieux après une petite intervention de changement de switch chez Internext s'étant déroulé aussi bien qu'elle le pouvait, et la journée se finissait tranquillement. Vers 19h25, la machine de NocWorld sur laquelle je travaillais ne répondit soudainement plus. Après avoir constaté que les autres machines de la même baie ne répondaient pas non plus, nous décidâmes d'attendre un peu.

Au bout d'une petite demi-heure, un coup de fil chez Ecritel nous apprit que l'impossible était arrivé: suite à une panne de courant (un disjoncteur EDF ayant sauté), les onduleurs puis les générateurs diesel de courant du fournisseur de salle informatique, GlobalSwitch, dont le rôle est uniquement de fournir l'emplacement, la sécurité physique et l'électricité, ne se sont pas mis en marche suite à la coupure, résultant en un arrêt complet et total de tout le bâtiment. Je vous laisse imaginer les serveurs et les insultes qui ont fusées...

Rétablissement complet du service vers 23h30, ce qui fait toujours plaisir quand on prévoyait de rentrer vers 19h. Merci, Ô grand GlobalSwitch.

vendredi 14 janvier 2005

Impression de cartes de visite

Dans le matériel de promotion indispensable pour une société, les cartes de visite sont en bonne position. Pour réaliser une bonne carte de visite, il faut bien sûr un visuel (un logo), et un bon imprimeur...

Il existe plusieurs techniques d'impression de cartes de visite, une des moins chères étant la reprographie numérique, et la plus professionnelle l'impression réelle.

Le tableau qui suit compare donc les tarifs et qualités de chaque imprimeur que j'ai pu trouver par Internet et mon ami Google. Comme dans le tableau de comparaison des tarifs bancaires, la couleur rouge indique le tarif le plus élevé (ou la moins bonne qualité), la couleur verte le moins cher ou la meilleure qualité.

Imprimeur Impression Format Papier Quantité minimale Prix minimal (HT) Prix par 1000 (HT)
PubliPrinting offset, full color, double face (recto/verso) 85 x 55 mm 300 grammes, carton ivoire 250 50 € 100 €
AlloPrint Quadrichromie, recto/verso, pelliculée, brillant 85 x 54 mm 400 grammes 500 45 € 52 €
Orioli Quadrichromie, recto/verso, pelliculée, vernis 85 x 55 mm (?) 400 grammes 1000 380 € 380 €
CarteVisite.com quadrichromie recto 85 x 55 mm ou 90 x 50 mm 300 grammes 250 49 € 69 €
Les cartes de visite offset, quadrichromie recto 85 x 55 mm 350 grammes 500 109 € 130 €
Hepcom quadrichromie recto 85 x 54 mm 350 grammes 100 72,36 € 165 €
Imprimeur en ligne quadrichromie recto 85 x 54 mm 300 grammes 250 51,8 € 90 €
Printfiz quadrichromie recto 84 x 54 mm 250 grammes 100 21,20 € 55,40 €
VistaPrint quadrichromie recto 87 x 49 mm 215 grammes 250 24,98 € 44,98 €

Mise à jour du 3 septembre 2005: ajout de Alloprint.

vendredi 7 janvier 2005

NocWorld

logo nocworld

Les sociétés Cusae et Eulerian sont heureuses de vous annoncer la naissance en partenariat d'un nouvel hébergeur, NocWorld.

mardi 28 décembre 2004

Des tarifs bancaires pour les entreprises

Lors de la création d'une entreprise, à partir du moment où celle-ci commence à recevoir le paiement de factures qu'elle aurait pu émettre, ou bien qu'elle doit payer des factures de ses fournisseurs, elle doit se doter d'un compte bancaire; jusqu'ici, tout va bien. Là où le bât blesse, c'est que, contrairement aux comptes des particuliers, les comptes entreprises sont payants... Et chers.

Car non seulement les banques comptent des frais de tenue de compte (c'est vrai, il faut maintenir la ligne dans le système informatique, voyons, c'est extrêmement coûteux !), mais en prime ils facturent également une commission sur les débits (comprendre: dès que de l'argent quitte votre compte, une certaine somme est prélevée -- personnellement, j'appelle ça du racket), et bien entendu tous les services sont payants (CB, accès internet, etc).

Le tableau qui suit est une comparaison effectuée au mois de décembre 2004, et dont les tarifs ont pu changer au moment où vous lisez ces lignes; c'est donc une photographie à un moment précis, et non une généralité.

Le classement du tableau est alphabétique par nom de banque; la couleur rouge indique le tarif le plus élevé, la couleur verte le moins cher.

Banque Frais de tenue de compte (trimestriels) Commission de débit CB (annuel) Accès Internet (mensuel) Virements par Internet (unité)
BNP Paribas 48€ 0,5‰ 54€ 11,50€ Gratuit
Banque Populaire 28€ 0,15‰ 49,50€ 12€ Gratuit
CIC 80€ 0,6‰ 45€ 23€ Gratuit
Crédit Agricole 19€ 2‰ 56,30€ 16€ Gratuit
Crédit Lyonnais 84€ 0,5‰ 34,50€ 10,45€ Gratuit
Crédit du Nord 48,75€ 2‰ 39€ 22,50€ Gratuit
Société Générale 60€ 2‰ 32€ 16€ 0,16€

A noter, d'autres banques ont été également interrogées; Covefi et Fortis ont signalé ne traiter que les particuliers; le CCF m'a déclaré ne pas accepter les entreprises disposant de moins de 3 ans de bilans comptables (ils peuvent toujours rêver pour que j'aille chez eux, c'est vraiment une honte). Certaines intègrent également des pseudo frais de dossiers pour l'ouverture des comptes, usuellement assez élevés, dans les 150€.

D'autre part, la BNP-Paribas m'a fait une offre impossible à refuser: tant que l'entreprise reste de petite taille, avec assez peu d'entrées-sorties, et donc des frais de tenue de compte réels pour eux très bas, ils m'ont proposé un tarif de 17€ mensuels incluant les frais de tenue, l'accès Internet, la carte bleue, et l'absence de commission de débit. Pour le moment, seule cette banque m'a fait cette proposition, largement plus intéressante que toutes les autres.

(Ce post fait suite aux autres concernant ma société, Cusae, qui attend d'ailleurs d'entendre parler des besoins de vos sociétés et de la façon dont elle pourrait y répondre...)

mercredi 7 avril 2004

Des erreurs de formulaire

J'ai rapidement reçu mon extrait K-Bis... pour constater que j'ai fait une erreur en remplissant le formulaire m0. Je saurai pour la prochaine fois qu'il ne faut pas remplir la partie "établissement" lorsque l'on ne veut qu'un siège social. J'ai donc finit par appeller les impôts ce matin, qui m'ont dit qu'apparemment ça ne poserait pas de problèmes. De plus, d'après ce que j'ai pu trouver, l'apport d'un fonds à une EURL est dispensé de droits d'enregistrements. Reste à savoir quelles seront toutes les conséquences de la création de cette société, je n'ai malheureusement pas encore le recul nécessaire pour juger de tous les changements qui risquent de me tomber dessus.

Aux ennuis administratifs près, la société progresse lentement, le (pub) site web (/pub) avance peu à peu, il paraît qu'il manque un rien d'un peu de graphisme. Le site de Cusae est à l'image de ce blog, que voulez-vous :-)

- page 1 de 2